Je vais vous parler de l'Ahuayo.

L'ahuayo est un tissu de forme carrée qui sert à porter la nourriture, les bébés et tout ce qui pourrait se transporter. Il est originaire de Bolivie et du Pérou.

Pour le mettre en place, il faut l'étaler au sol. Puis on met le chargement au milieu et on fait un nœud avec 2 pointes en diagonales. On prend les 2 autres pointes, on fait tourner le chargement qu'il soit sur notre dos, on fait passer le tissu sur les épaules et on refait un nœud au niveau de la poitrine.

Pour les bébés, c'est une autre façon de faire. L'ahuayo doit être pilé en diagonale pour faire un triangle. Le bébé est posé au milieu, la pointe du triangle est repliée sur lui et les 2 autres pointes servent à faire le nœud sur la poitrine. Parfois, les mamans utilisent 2 ahuayos pour placer le bébé allongé.

J'ai vu des ahuayos de toutes les couleurs, noir, vert, rose, marron, ocre, gris… Avec des dessins brodés ou non. Mais ils sont tous tissés avec des bandes de tailles différentes.

 

 

 

 

 

 

 

Voici un modèle d'ahuayo que je vous propose de colorier.

 

La Paz a été fondée à Laja le 20 octobre 1548. Mais comme il n'y avait pas d'eau et il faisait froid, La Paz a été refondée 40 km plus loin, dans une cuvette à 3689m pour avoir plus chaud. Au dessus de cette capitale, il y a une ville qui doit être plus grande que La Paz et qui est El Alto, à 4090m.

Dans ces 2 villes, si tu ne veux pas prendre le bus ou les escaliers, tu peux prendre le téléphérique. Comme au ski mais sans la neige !

La Paz est la capitale de la Bolivie. Il y a une deuxième capitale qui est Sucre. Certaines personnes souhaitent que Sucre redevienne la seule capitale de la Bolivie car cette ville a plus de richesses que La Paz.

 

Nous sommes allés à Tiwanaku. Il y a un site archéologique qui montre des restes de la civilisation andine du sud du lac Titicaca. Il a plus de 1000 ans avant JC. Nous avons vu « la porte de la lune » (ou la porte des morts) qui était positionnée à l'entrée du cimetière. Elle mesure 2,23m de hauteur.

Nous avons vu « la porte du soleil ». C'est la plus grande et la plus énigmatique de la culture Tiwanaku. La pierre provient du volcan Kipia. Elle mesure 2,89m de largeur et 3,84m de hauteur.

Il y a aussi un homme taillé dans une seule pierre, des têtes sculptées dans de la pierre, scellées dans un mur de plus de 4m de longueur, et dans un musée la pachamama sculptée dans une seule pierre. Elle fait 7,30m de hauteur. C'est la plus grande statue qu'ils ont découvert. Elle est représentée par une femme qui protège la terre.

C'était trop cool, mais on a préféré le « temple subterreno » et le musée de céramique. Au « temple du Puma » il n'y avait plus rien, sauf des anciennes rigoles et une pyramide.

 

Oruro est une grande ville, l'entrée est pleine de déchets. En Bolivie, il y a beaucoup de mines et Oruro est une ville de mineurs. Un casque de mineurs a été construit pour rendre hommage aux travailleurs.
Une légende dit que le dieu Huari a envoyé des fourmis, une vipère et un crapaud pour casser la ville et les habitants : les habitants et la ville s'appelaient alors les Uru.  Aujourd'hui seul le lac porte encore ce nom. Mais une déesse, la déesse Nuestra, a protégé la ville et les habitants. Elle a transformé les fourmis en sable rouge, la vipère en statue et le crapaud aussi.

 

 

 

Pour arriver à Potosi « La ville impériale », il faut grimper. La ville est construite sur le flan de la montagne El Cerro Rico « La montagne riche » . Elle s'est construite avec la mine en 1545. Les indigènes (les gens qui habitent à Potosi) vivaient au pied de la montagne. Une légende raconte qu'un jour, un indigène était en train de faire un feu dans la montagne et en ramassant du bois il a trouve un filon d'argent. Content, il entend soudain une voix lui dire :  « Ceci n'est pas a toi… C'est pour ceux qui viendront après… ». Il a donc laissé cette veine d'argent et quelques temps plus tard, les espagnols arrivèrent…